Interdiction des sacs en plastique à usage unique

Chaque année en France, 5 milliards de sacs fins en plastique sont distribués en caisse et 12 milliards en rayon, soit une consommation de 90 sacs par habitant (nos voisins Danois ou Finlandais n'en consomment que 4 par habitant et par an). S'il ne faut qu'une seconde pour fabriquer un sac plastique, ce dernier est utilisé en moyenne seulement 20 minutes mais mettra plusieurs centaines d'années à se dégrader.

Les sacs en plastique fins distribués en caisse sont interdits depuis début juillet en application du décret du 30 mars 2016. Cette interdiction est une disposition phare de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Tous les commerces sont concernés : grandes surfaces, commerces de proximité (boulangeries, pharmacies, boucheries, épiceries, etc.) et marchés.

À partir du 1er janvier 2017, l'interdiction sera étendue aux sacs d'emballage distribués en rayon (fruits et légumes, boucherie, poissonnerie, fromage à la coupe) et aux blisters pour l'envoi de la presse et de la publicité.

Les sacs en papier, réutilisables ou constitués de matières biosourcées (matières végétales telles que l'amidon de maïs ou de pomme de terre) compostables seront préférés. Si ce n'est pas déjà fait, pensez à vous équiper d'un sac réutilisable à avoir toujours avec vous.

En 2020, ce sera au tour de la vaisselle jetable en plastique (gobelets, verres et assiettes jetables) d'être interdite, sauf si elle est compostable en compostage domestique et constituée de matières biosourcées.

Télécharger le dépliant