Vive le compostage !

Le compostage existe depuis toujours !

C'est un processus naturel qui consiste à dégrader des matières organiques (déchets de cuisine et de jardin) en compost grâce à l'activité de micro-organismes (bactéries, lombrics, etc.).

Une fois mature, le compost ressemble à du terreau.

Le compostage permet de réduire le volume et le poids des ordures ménagères résiduelles de 30 à 40% en moyenne (jusqu'à 60% selon certains modes de consommation et d'alimentation !).

 

En pratique :

 

1ère étape : Mettez de côté les déchets de cuisine

Mettez de côté les déchets de cuisine biodégradables (épluchures, croûtes de fromages, essuie-tout, restes alimentaires, filtres et marcs de café, etc.), dans un petit contenant dans votre cuisine (ex : bioseau).

Déposez ensuite ces déchets organiques dans un composteur installé dans le jardin ou en tas. 

 
Bioseau

2ème étape : équilibrer les déchets de cuisine (humides) et les déchets de jardin (secs).

La décomposition des déchets de cuisine produit beaucoup d'eau.

Pour limiter l'humidité dans le composteur, il est nécessaire d'ajouter des déchets de jardin secs qui absorberont cette humidité.

Vous pouvez y mettre des feuilles mortes, du broyat végétal, de la sciure, litière végétale d'animaux, etc.

Cet équilibre est indispensable à la bonne dégradation des déchets en compost.

 
Déchets secs dans composteur

3ème étape : aérer le composteur ou le tas

Les êtres-vivants, qui permettent la transformation des déchets organiques en compost, ont besoin d'oxygène pour vivre et accomplir leur rôle de décomposition. C'est pourquoi, il est nécessaire d'aérer, brasser les déchets déposés dans le composteur ou en tas.

L'absence de retournement risque de provoquer un tassement des matières et d'engendrer une circulation difficile de l'oxygène. Les déchets ne se décomposent plus, ils se méthanisent et peuvent provoquer des odeurs putrides persistantes liées à la formation de méthane, un gaz à effet de serre à l'origine du réchauffement climatique.

Pour brasser, vous pouvez utiliser des outils comme une fourche ou un brass-compost

 
Brass Compost

4ème étape : collecter et utiliser le compost produit

Divers facteurs jouent sur les délais de décomposition (l'emplacement du composteur, la nature des déchets de cuisine, la gestion du composteur/tas, etc.).

De façon générale, on peut collecter le compost au bout d'une petite année.

Ce compost pourra être utilisé dans les jardins, potagers, jardinières, pelouses ou encore au pied de certains arbustes.

Vous avez trop de compost, pensez à le donner à votre entourage, votre voisinage !

 
 

Composter en pied d'immeuble, ou en restauration collective c'est possible !

Vous habitez en immeuble, vous travaillez en restauration collective et vous voulez composter ? C'est possible ! Le SMICTOM accompagne des projets d'installation de site de compostage collectif (sous certaines conditions). 

N'hésitez pas à prendre contact avec les services du SMICTOM pour plus d'information au 02 99 09 57 26.

 
composteur collectif