Le compostage existe depuis toujours ! En moyenne, environ 30 % de nos ordures ménagères sont constitués de déchets pouvant faire l’objet d’un compostage. Composter permet de réduire le volume de son bac vert, d’éviter des allers-retours en déchèterie et de se
fabriquer gratuitement un fertilisant naturel.

Le compostage, c’est quoi ?

Il s’agit d’un processus naturel, mettant en œuvre la décomposition de matières organiques en présence d’air grâce à l’activité de micro-organismes (bactéries, lombrics…). Le compost obtenu après plusieurs mois de maturation constitue un excellent engrais qui peut être utilisé pour le potager, le verger, au pied des fleurs et des haies…

Compostage en tas, individuel ou collectif, lombricompostage : il existe une solution pour chaque type d’habitat et de surface disponible.

 

Acquérir un composteur

 

Les 3 règles d’or du compostage

Respecter l’équilibre carbone/azote, veiller au taux d’humidité et remuer régulièrement sont les 3 règles qui permettent de réussir son compost.

Régles compostage

 

Télécharger le guide pratique du jardin malin

Télécharger le guide « Comment réussir son compost ? »

 

Que peut-on composter ?

Tous les déchets organiques, qu’ils proviennent de la cuisine ou du jardin, peuvent se composter. L’important c’est de varier les apports !

Les déchets de cuisine
Épluchures de fruits et légumes, restes de repas, coquilles d’œufs,  marc de café, pain rassis, croûtes de fromage…

Les déchets de jardin
Tailles, petits branchages, paille, écorces, feuilles mortes, copeaux, tontes de pelouse…

Certains déchets de maison
Essuie-tout blanc, feuilles de journal, fleurs fanées non traitées, cartons salis (mais non souillés par des polluants)…

Astuces compostage